Exposition des Diplômes des Métiers d’Art du Lycée Jean-Pierre Vernant

Aquarium, bâtiment C, lycée JP. Vernant

Item 1

Jardiner dans les petits espaces, c’est bien mais ça n’est pas toujours simple. Les balcon sont rapidement surchargés, les pots en appartements deviennent vite encombrants, et ne parlons pas des rebords de fenêtre... Le projet ici a été de proposer des structure afin de jardiner dans ces petits espaces de nos logis citadins.

Maxime BENVENUTO

Item 2

Dans la ville de Rennes, tous les ans de la mi-mars à la mi-mai se tient un festival d’Arts Numériques : le festival Les Bouillants. Le projet DIMENSION 5.0 se questionne sur l’élaboration d’un signal volumique signifiant l’univers du numérique pour montrer la présence de cet évènement dans la ville.

Ketsia BITSENE

Item 3

Mise en volume du conte d’Hansel et Gretel en developpant la sollicitation des sens du toucher, de l’ouïe et de la vue. Projet destiné à être accessible aux personnes atteintes par des deficiences sensorielles.

Charlotte CURBILIE

Item 4

Mon projet vise à mettre en scène le végétal dans l’espace quotidien. Sa mise en scène passe par le contenu, d’où l’importance du «cache-pot». Mes premières recherches se sont portées dans un premier temps par des expérimentations de mise en volume du végétal en tant que matière brute. Ces dernières ont donné naissance à une série limitée de pots s’inscrivant dans un art artisanal et proposant une collection d’objets éphémères.

Fiona DAVID

Item 5

Mon projet vise à redonner une extension de vie, une extension de sens à des objets détériorés, à l’aide de techniques artisanales qui mettent en oeuvre le textile. Ainsi, ce projet m’a permis de questionner la réparation comme moyen de créer des formes, des fonctionnalités à partir d’un existant. La réparation d’un objet permet d’être sensible aux différentes phases de la vie de cet objet. Chaque utilisateur peut projeter ainsi une histoire différente sans forcement savoir déterminer le vrai du faux.

Samantha GIL

Item 6

Ce projet met en oeuvre la place d’un objet repère, qui permet à l’enfant de se sentir en sécurité et bien dans sa chambre dans une production textile, et d’autres matériaux. Le travail s’oriente majoritairement par des recherches sur l’axe du partage, et plier/déplier. Il traite l’imaginaire en développant différentes thématiques : l’univers des chateaux, du cirque et de la jungle.

Lise GUIRAND

Item 7

J'avais en tête cette idée de lumière « bienveillante ». Une lumière vecteur d'émotions. Apaisante par la couleur de son rayonnement et attirante grâce à la douceur et la sérénité qui s'en dégage. Je ne l'imaginais pas en tant que présence divine, mais plutôt comme une entité qui intervient au moment précis où on a besoin d'elle.

Raphael LEBON

Item 8

A une époque sur-médiatisée où les esprits sont envahis d’images, de messages, d’informations provenant des technologies nouvelles, l’existence de lieux d’évasion apparaît plus que jamais nécessaire. Le but de mon projet est d’organiser l’espace avec des éléments de céramique permettant aux promeneurs une forme de déambulation, un parcours non uniforme, rythmé qui inciterait à une forme de lenteur destinée à susciter la curiosité.

Diane RICOUX

Item 9

Le cosmétique met en place le toucher sur notre peau dans l’action du soin et de l’embellissement de celle-ci. Il est aussi opéré lors de l’utilisation du produit, qui doit alors pouvoir refléter par sa ‘peau’ extérieure l’effet qu’il pourrait apporter à l’utilisateur. Mais en quoi le toucher permettrai de mettre en avant l’usage du cosmétique ? L'objectif est de créer un contenant qui met en avant le contenu par sa manipulation et sa texture.

Estelle ZUBLENA

About

All demo content is for sample purposes only, to represent a live site.

Note: Galatea is built on the latest version of the Gantry 5 Framework.