«La structure est l’épine dorsale de l’ensemble et rend le plan libre possible. Sans cette épine dorsale, le plan ne serait pas libre mais chaotique et par là contraint» Mies Van Der Rohe. Le cuivre a longtemps été un matériau utilisé pour ses propriétés techniques telles que son adéquation avec l’alimentaire, sa conductivité électrique et thermique mais il n’était pas mis en valeur pour ses qualités esthétiques. Aujourd’hui reconnu comme matériau phare par les designers contemporains, notamment pour sa capacité de recyclage, le cuivre mérite un traitement particulier et c’est pourquoi il a attiré mon attention. Ainsi, le projet Hybride vise à magnifier le cuivre. Pour cela, il s’agira de détourner des techniques et des processus appliqués au textile. On entend par techniques textiles la couture, le pliage, le tissage ou encore l’enduction etc... En effet, le cuivre sous forme de feuilles est un matériau souple comme n’importe quel non-tissé, les tresses de cuivre sont similaires aux rubans et le fil s’adapte comme la cordelette. A partir de ces parallèles, la démarche créative visera à glorifier l’élément cuivre en le couplant à un autre matériau afin d’obtenir un matériau composite. Ce dernier sera alors mis en volume par procédés textiles telle que le patronage et le moulage afin d’obtenir un objet architectural abordant les questions de la lumière, de la paroi et de la surface.

 

ManonROLLET02

Ailleurs

Twitter
Google +
Youtube
Github
Bitbucket

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com