Tout comme l’affirme le physicien Lavoisier par cette citation « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », c’est l’aspect mutagène des molécules constituantes de la matière qui entraine son changement. Ce sont ces transformations de matériaux et leur mécanisme étonnant qui ont conduit mon projet en questionnant et créant des transformations « artificielles » sur un matériaux choisi : le cuir.

Le cuir sera ainsi manipulé de manière à être présenté sous différents états, du solide au liquide. C’est en transposant ces états au cuir qu’il sera possible d’éprouver les limites de la matière et tester l’étendue de ce matériau riche presque vivant.

bandeau2

Ailleurs

Twitter
Google +
Youtube
Github
Bitbucket

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com