LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

Semestres 5 & 6 : projet de diplôme

Le geste dans le processus de création de l’artisan designer

LABORATOIRE DE RECHERCHE MATÉRIAUX ET FORMES
Faire, un processus de Mutation des formes céramiques
 

IMG 0015IMG 9758

À partir de la notion de “Faire” basée sur la création et la transmission, ce projet tend à donner accès à la conscience matérielle de l’artisan designer en passant du dessin à la transformation du matériau. Cette intention est née d’une réflexion portant sur le geste au sein du processus créatif de l’artisan designer.

Une série de déclinaisons émerge selon des techniques céramique comme le modelage, le moulage, le coulage et le tournage, modifiées par six protocoles conçus à quatre mains comprenant des manipulations numériques, des associations de matières textiles, organiques et synthétiques. En s’inspirant des principes évolutifs biologiques et de leur classification scientifique, nous voulons explorer les étapes de production de la matière céramique selon les protocoles, pour développer une nouvelle diversité de formes.

Déclinaison de la silhouette 002 utilisant différentes techniques artisanales :

Moulage plâtre / tirage en porcelaine blanche et colorée / moulage textile et rembourrage.

009 tirage platre018 tirage platreCE2C62A7 AA7B 49FB 9D23 4AFB1EB79643006 textile

Manipulations, modélisations sur logiciel 3D puis impression en frittage de poudre.

017 impression 3D015 impression 3D016 impression 3D

 

Déclinaison de la silhouette 001

Modèle scultpé en plâtre / tirage en faïence crue / moulages textile rembourrés.

 022 forme 001 moulage tirageB1401326 A5FA 462C B5D6 A908BD55C0F8

 

© Clémentine Long 2021

 

semestres 3 & 4

 EXPÉRIMENTATIONS DE TERRES MÊLÉES

0005

 

EXPÉRIMENTATIONS AU PAPIER CUVE

Projet mené en collaboration avec Alix Lozano, nous avons entamé nos recherches lors d’un atelier d’expérimentation de la technique du papier cuve. C’est une technique d’impression consistant à tremper une feuille de papier à la surface d’un mélange d’eau, d’huile et de pigments colorés.
Le mélange de liquides à des poudres forme des motifs aléatoires sur la feuille, que l’on peut tenter de contrôler selon le geste effectué lors de la pose.
C’est à force d’expérimenter que nous avons obtenu une certaine quantité de motifs qui ont permis d’observer l’évolution de l’expérience.

 

 

 

 

 

   00130014IMG 0550

 

 
     

 

 

 

 

expezoefhezrmf

  

compo4
 

SYNTHÉTISATION DES FORMES

Pour pouvoir contrôler les formes obtenues, nous avons mis en place plusieurs outils afin de synthétiser les formes obtenues. La découpe et le dessin vectoriel nous ont permis de maitriser les formes et d’une certaine façon, de contrôler l’aléatoire.

 

 

 

 

 

decoup2decoup1decoup3

 

 

 

 

 

 

 

 

compo2

compo1

compo3

 

 

 

 

 

 

kjkbsvdvd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 IMG 3869

 TRANSPOSITION À LA PLAQUE

En travaillant à la plaque de la faïence blanche partiellement colorée dans la masse, nous avons expérimenté des mélanges de terres pour obtenir des effets marbrés. Par la suite nous avons sélectionné puis reporté deux formes sur les plaques colorées.

 

 

 

IMG 5831IMG 5832IMG 5833

 

 

 

 

 

IMG 3962IMG 4059IMG 5816

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


semestres 1 & 2

   

 

À partir d'expérimentations graphiques et plastiques j'ai développé un vocabulaire formel et colorimétrique qui a induit mon processus créatif inspiré de la démarche de Jean Arp. En prenant comme point de départ des formes organiques issues du corps humain (alvéoles, cellules, tissus musculaire), j'ai choisi de donner une nouvelle dimension à ces éléments en les changeant d’échelle. Les formes associées et synthétisées apportent une nouvelle perception de l’organisme vivant.

Après avoir comparé les résultats obtenus j’ai pu mettre en évidence une typologie de formes creuses, d’orifices et de superpositions.

La multiplication de strates creusées permet un nouveau regard face à l’objet sculpture. Grâce au contraste entre intérieur et extérieur, l’objet s’observe à travers et non plus en surface. 

 

 

1 

 

 

 

 

4vectorié illu 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 strate1 25

 

Ailleurs

Instagram
Youtube
Twitter
Google +
Github

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com