LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

Le fragment : objet d’histoire, de veilles et de créations.

 

Introduction par une recherche photographique en cyanotype : 

 

cyano06   cyano09    cyano05

 

Rapport : la miniature et le monumental
Focus sur l’élément composant 
Disposition organiser par une trame 
Désir de monde : un monde de fragments
Réinventer les azulejos 
Le fragment comme échantillon 
Un maximum d’effet pour un minimum de matière. 
Questionner le fragment comme objet d’histoire, de veille et de création 
Dans un souci d’assemblage de fragments, je me suis questionné sur les trames.
Ce sont des outils de mise en forme.
Elles permettent de faire circuler les informations dans un organisme (quel qu’ il soit) 
Elles permettent une cohérence d’un ensemble composé de diverses cellules.
Elles créer des rythmes qui sont continu ou discontinu
Ce sont les squelettes de tout corps. Elles se trouvent donc être l’essence et la structure minimale d’un corps pour qu’il puisse exister.
Elles permettent de ce fait de limiter la quantité de matière utilisée dans la création d’un volume. 
Elles jouent du plein et du vide
Permettent de s'étendre tout en étant moins. 
Elles permettent de soustraire de manière structurée et rythmée.
___________
Rapport entre l'élément et la trame 
Structurer et soustraire de manière organisée.
Plein et vide créer des rythmes
Lorsque je soustrait à un corps une partie, j'obtiens un fragment de ce dernier. Ils possèdent les mêmes caractéristiques car ils proviennent de la même source (corps originel).
Création d’un catalogue de structure trame 
Comment “soustraire” de manière organisée ? 
Rapport quantitatif et qualitatif :  xxs-xxl
Jouer de l'épaisseur de la trame : fragilité 
Jouer de forme et contre forme de trame : le contour ou le centre
Jouer du plein et du vide // de l’unité et de l’ensemble // du rythme et du désordre
Jouer de rapport chromatique : bleu et blanc rappel des azulejos et des cyanotype.
Le bleu c’est aussi le rêve.
La couleur permet de créer des contrastes donc créer des effets forts.
La bichromie permet à la forme de se dégager du fond.
Univers onirique de rêve, de voyage et de trésors récoltés. 

 

IMPRIMER LE MOUVEMENT

Contraintes et Plasticité
Forces et Matériaux
 
Un projet de collection et un questionnement du "revival naturaliste".
 
La méthode empirique est un processus scientifique qui permet d’organiser des recherches afin de les optimiser au maximum.
Par optimiser on attend : permettre au chercheur de rendre compte de ses recherches de la manière la plus fructueuses possible.
 
La méthode empirique est un outils de la collection et de la collecte.
 
Une collection est une réunion d’objets, concrets ou abstraits.Réunion d’objets ayant un intérêt esthétique, scientifique, historique, une valeur provenant de leur rareté, ou rassemblés par goût de l’accumulation.Une série d’ouvrages, de publications ayant une unité. Un ensemble de modèles présentés en même temps.L’objectif d’une collection est de permettre l’émotion grâce au nombreMontrer un élément de manière abondante permet de sensibiliser les autres qui se retrouvent en immersion totale dans la collecte et donc dans le message véhiculé.
 

Le revival naturaliste est un mouvement contemporain basé sur le même esprit que le courant naturaliste visant à une dénonciation pure du monde, sans artifice, expliquer ce qu’il nous entoure comme ce qu’il est originellement. Le revival naturaliste, souhaite remettre au goût du jour ce qui a été trop transformer, durant les siècles précédents. Le mouvement a pour volonté de mettre en valeur, les structures les plus naturelles du vivant comme sources d’inspiration et de création. En participant à ce mouvement, on accorde à notre corps et notre esprit, une relation saine avec son écosystème, la nature et la biodiversité.

 

Élaboration de collections

Le vernaculaire est une pratique qui désigne originellement tout ce qui est élevé, tissé, cultivé, confectionné à la maison ou localement, aujourd’hui le terme vernaculaire est utilisé pour toutes pratiques utilisant comme ressources principale des matières présentes autour du lieu de création. Les productions sont donc dites in situ, naturelles, représentatives des qualité du territoire investi. Cette pratique renvoie aussi au pratique indigene et donc primitive, un hommage à ceux qui ont su créer au commencement du monde et la nature omniprésentes depuis toujours. 

1. Teintures vernaculaires

Est une collection d’étoffe de coton avenu de chutes industrielles originaires du Portugal.Ces étoffes sont teintées grâce à des teintures naturelles et par la technique du shibori. 

Les teintures naturelles, sont des jus d’extrait de plantes, ici dont la majeure partie est issues de déchets alimentaires et de végétaux cultivés dans mon jardin au Portugal.

Le shibori est une technique japonaise de teinture à réserve par ligature sur tissu.

Réaliser une réserve, s’agit de plier, plisser, compresser, coudre, froncer, ligaturer, nouer, encapuchonner, enrouler, chiffonner, ficeler ou encore comprimer le tissu dans le but d’empêcher la teinture d’atteindre certaines parties du tissus. Ainsi après pause par immersion du tissu dans la teinture, il apparet au demelage de l’etoffe est motifs en blanc sous fond de la couleur de la teinture.

textile 

 

  •  
     
     
     

    Ailleurs

    Instagram
    Youtube
    Twitter
    Google +
    Github

    A propos

    Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

    Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com