LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

courbes graphiques 1 1Ecrire la danse

COURBE DANSÉE
Projet diplôme: 2021-2022
Valoriser le textile par le mouvement dansé

La danse s’écrit, s’observe et se lit

L'art de danser établit un lien entre chaque individu, et écrire la danse permet de visualiser, penser cet art ; cette discipline qui est mise en œuvre par l’écriture de la danse sur papier, et l’acte d’enregistrer des mouvements dansés dans une dimension scénique.
 
Prendre le temps de s’évader pour s’exprimer corporellement, c'est se mettre à nu, devant un public inconnu. Lorsque je danse, je ressens tout d’abord des sensations, des émotions que j’essaye de transmettre et de retranscrire au spectateur. Je danse pour le plaisir et pour le partage, cela me permet de m’exprimer de manière libre, sans appréhension.
 
Que procure la danse ? 
Chacun de nous peut la ressentir vibrer dans son corps, l'observer articuler notre corps, de membres en membres, le traverser tel un flux sanguin.
Inviter le spectateur à observer ce que le mouvement construit dans l’espace, c’est apprendre à se concentrer sur ce que l’on donne à voir.
 
On écrit tout d’abord pour communiquer, se faire comprendre, pour se lire et être lu, se libérer, laisser des traces, des souvenirs et pour échanger. Les moyens et outils pédagogiques nous permettent d’identifier ce que la danse nous révèle à travers différentes approches, celles du ou de la chorégraphe, des spectateurs et du danseur ou de la danseuse. Le mouvement écrit la danse.
 
À l’instar de la danse, le textile révèle, valorise, précise, accentue le mouvement dansé dans l’espace, et permet à l'œil du spectateur d'observer plus attentivement ce que les lignes du corps en mouvement construisent et ce que les lignes du textile créent sur ce corps en mouvement. 
 

Nous vous invitons à vous immerger quelques instants dans une salle de spectacle, en qualité de spectateur, où votre regard se déplacera dans l’espace, essayant de capter chaque émotion, chaque mouvement, chaque interprétation que vous communiquera le danseur.
Valoriser le mouvement dansé par l'usage d'objets à danser tels que le cercle et le tube. Des formes basiques, fonctionnels, universels qui ont comme fonction d'englober un corps en mouvements, afin de l'accentuer et le valoriser auprès de vous, cher public.
 
LE CERCLE 

DSC 8068 DSC 8055DSC 8054

Une ligne, une courbe, un dessin.
N'ayant ni point de départ, ni d'arrivée,
je me laisse porter par ma rotation puis navigue tout en circulant dans l'espace,
dans le but de mieux lire mon trajet dans l'espace. 
 
LE TUBE
 Une ligne, une courbe, un dessin
De ma largeur je peux m'allonger tout en souplesse,
Mouler, prolonger, s'écarter...
Je vous invite à profiter de cette performance tout en élasticité.
 

DSC 8088

 

 

 

 

 

 

Ailleurs

Instagram
Youtube
Twitter
Google +
Github

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com