LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

Semestre 5&6 : 2021/2022

Orchestrer la terre

Production céramique, instrumentale et sonore

De nombreux matériaux servent à confectionner des instruments de musique : le bois, le bronze, le cuivre, la pierre, la peau, les os, l’ivoire, l’argent, et tant d’autres. 

La céramique, premier art du feu, joue également un rôle important en tant que matériau dans la fabrication de ces objets. Utilisé pour ses qualités plastiques, sa malléabilité, sa résistance à l’usure et pour son accessibilité, ce matériau ancestral est à l’origine d’une multitude d’instruments de musique dans l’Histoire et dans le Monde. 

Le concept de “musique” est abstrait tant il varie d’une culture à une autre : selon le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, la musique est “l’art de s’exprimer par les sons suivant des règles variables selon les époques et les civilisations”. Une suite de sons peut être qualifiée de musique pour certains, d’une succession de bruits pour d’autres. C’est leur intentionnalité qui compte ici. Ces distinctions viennent aussi des types d’objets utilisés : certains objets usuels qui servent à donner un signal, à attirer ou chasser les oiseaux par exemple, deviennent instruments de musique du fait qu’ils ont servi à produire un son ou un rythme volontairement. La frontière entre instrument de musique et objet sonore est alors ténue.

La création d’instruments en céramique peut avoir pour but de faire « parler la matière », le matériau, la terre ; de redécouvrir des sons familiers ou au contraire de découvrir des sons nouveaux. 

Nous pouvons dès lors nous demander en quoi la céramique et la musique peuvent être complémentaires dans une recherche acoustique.

C'est le questionnement qui est au coeur de mon mémoire.

Pour répondre à cette question, il a été primordial de se pencher sur les instruments de musique et objets sonores en céramique, et sur leur place dans l’Histoire puis d'aborder les notions de jeu et d’improvisation comme source de création céramique.

Animé par le désir de lier céramique et musique, mon projet vise à faire découvrir ou redécouvrir ces deux pratiques artistiques tant aux professionnels qu’aux néophytes. J’ai beaucoup appris au Conservatoire, et la majorité de mon entourage aussi, et je désire explorer et faire découvrir de nouvelles façons de penser, écouter et jouer de la musique. Changer les formes, les matériaux, reprendre conscience du lien entre le corps et l’objet, et s’ouvrir à de nouvelles perspectives musicales.

Grâce aux qualités sonores de la céramique et aux possibilités infinies de la musique, ce projet vise à nous réunir autour de cette rencontre.  

DSC_7596.jpgDSC_7492.jpgDSC 7529

DSC_7568.jpg

DSC_7535.jpg

 

Semestre 3 : 2020/2021
Conception modulaire 3D 
I. Assemblage de modules soustractifs et additifs

Eva Assemblage modules additifs1

 

 Semestre 2 : 2019/2020 
Décors numériques mouvants (Maya/Mash), inspirés de l'océan, à partir d’éléments dupliqués, multipliés et transformés. 

IMG 20200306 WA0005IMG 20200306 WA0006 

 

   

 

 

Ailleurs

Instagram
Youtube
Twitter
Google +
Github

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com